Avis de temples chouettes sur la Thailande

Share Button

En Thailande, il se construit en permanence de nouveaux temples. J’ai croise de nombreux edifices flambants neufs, a peine finis, a peine entames et deja frequentes par les fide่les ou en phase d’agrandissement. Je ne sais pas exactement combien d’eglises sont en train d’etre baties en France aujourd’hui mais je suis sur que le nombre est ridiculement bas face a l’armee de lieux de culte encore en chantier ici.
Temple Nakhon Sawan
Temple sur les hauteurs de Nakhon Sawan
Tha Sung Urai Thani
Wat Tha Sung
Tha Sung เ Urai Thani
La religion bouddhiste est vraiment omnipresente car outre les wat, il y a aussi de petits sanctuaires ou ce que moi j’appelle les mini-temples, c’est a dire ces maquettes repliques de temples en bois, presents au detour d’une rue, d’un chemin, dans une cour interieur… Et les lieux de culte en Thailande sont tres frequentes. Il faut dire qu’ils n’offrent pas l’austerite de nos eglises, synagogues ou mosquees. Il n’est pas rare d’y voir des animations s’y installer. Souvent des marches ou des stands de nourriture. Parfois m๊me, on se croirait dans une kermesse voir un parc d’attraction si on s’y rend un dimanche soir. Comme dans ce temple เ la p้riph้rie de Phitsanulok qui le dimanche soir se pare de milles lumi่res et neons, d’une mini-grande roue, d’un manege pour les enfants, d’une scene de concert, d’une autre ou l’on peut danser sur une musique tres repetitive, puis une troisieme ou se joue une longue piece d’un art dramatique traditionnel avec des costumes clinquants, des gags visuels ponctues par une instrumentation de cordes et de percutions et quelques hommes deguises en femme qui rappellent un peu les faceties de Jose Garcia sur Canal+. Ajoutez un immense marche compose en majorite de stands de nourritures et boissons mais ou l’on peut egalement acquerir un abonnement a la tele par satellite et la parabole qui va avec et vous avez un une foule incroyable qui vient se masser ici, prier, effectuer les rituels bouddhistes et s’amuser. Car oui, la religion, ce n’est pas que le silence, le recueillement, c’est la vie, la fete, la joie. Enfin, ici en tout cas.
temple phitsanulok
art dramatique thailandais
Je suis toujours etonne, par exemple, de voir qu’on peut plaisanter avec un moine bouddhiste avant qu’il vous asperge d’eau en recitant une pri่ere, qu’un etranger puisse se joindre au rituel sans etre regarde de travers, sans que ses maladresses, sa meconnaissance de ce culte ne lui soit reprochee verbalement ou plus sournoisement par des regards. Plus surpris encore quand un thai a une longue conversation sur son telephone portable en plein milieu des fideles dans un temple sans que personne ne s’en offusque. Et carrement sidere quand dans cet autre temple perche sur une montagne pres d’Hua Hin, on se voit offrir gratuitement une delicieuse glace au citron vert saupoudr้e de cacahuetes.
La religion ici ne s’est pas coupee de la vie, elle n’a pas revetu ce voile d’austerite, cette solennite que nous connaissons nous autres occidentaux. Elle est decontractee et c’est peut-etre ce qui explique la ferveur avec laquelle le culte est ici pratique. Alors, moi je dis: « Y a peut-etre des idees a prendre, Monsieur le Pape ! ». A quand un stand de glace dans la chapelle Sixtine ?