Koh Lanta vainqueur par KO

Share Button

J’ai surv√©cu √†¬† Koh Lanta ! Et je dois dire que √ßa a √©t√© assez facile. Je n’ai pas eu √†¬† construire de hutte avec des feuilles de palmiers, y avait des hotels dont certains avaient d√©j√†¬† des huttes en bois et palmiers mais vachement mieux foutues que celles des candidats du jeu de TF1. Pas eu besoin de chasser ou p√™cher non plus, suffisait d’aller au restaurant et notamment √†¬† ce petit boui-boui ( non pas le gars avec la voiture jaune, √ßa c’est Oui-Oui ) o√Ļ on peut manger un riz saut√© pour 40 bahts et o√Ļ d√®s le deuxi√®me jour la cuisini√®re me consid√©rait presque comme un membre de la famille et mangeait avec moi m’offrant une partie de son plat lorsqu’elle √©tait rassasi√©e, contente de parler Anglais et d’avoir un habitu√©. Et pour les feux de camp, il y en avait bien mais les gens faisaient cuire des brochettes dessus. Pas de petits papiers o√Ļ on marque le nom de quelqu’un qu’on veut expulser de l’√ģle. Il para√ģtrait d’ailleurs que c’est le passage de l’√©mission pr√©f√©r√© d’Eric Besson. Une rumer peut-√™tre… Non, franchement, c’est pas du tout le calvaire, Koh Lanta, au contraire, c’est limite le paradis ! La partie la plus compliqu√©e a peut-√™tre √©t√© de monter ma valise et moi-m√™me dans un longtail sur la plage de Railay et d’aller litt√©ralement √†¬† l’abordage du ferry en provenance de Krabi qui ne peut s’approcher des c√ītes faute de quai ou de jet√©e. Et encore, c’√©tait marrant √†¬† faire.
Koh Lanta, c’est d’abord une horde de gens qui crient et essayent de vous embarquer vers l’h√ītel pour lequel ils rabattent ou dans leur taxi. Ensuite pass√© le semblant de ville pr√®s de l’embarcad√®re des ferrys, c’est une √ģle pas tr√®s d√©velopp√©e. Enfin si mais le d√©veloppement ne se fait surtout que d’un c√īt√© de la route. C√īt√© littoral √©videmment avec les h√ītels, les resorts et autres complexes de bungalows plus ou moins rustiques. Mais ils sont erlativement distants les uns des autres et il existe des nomans land m√™me √†¬† Klong Dao, la plage la plus d√©velopp√©e et la plus touristique. Si bien que vous vous retrouvez sur une plage magnifique avec peu de voisins si vous descendez simplement l’all√©e de votre lieu de vill√©giature ou carr√©ment seul si vous crapahutez un peu comme moi. J’ai ainsi trouv√© une petite crique √†¬† Klong Dao sans ses petits rochers poreux qui √†¬† marr√©e basse peuvent un peu vous dissuader de vous jeter √†¬† l’eau. Endroit absolument d√©sert, avec un bateau et parfois en haut de la plage ses marins qui dorment √†¬† l’ombre dans des barques √†¬† sec. Oui, d’acord, je dois dire qu’un jour, il y avait aussi √†¬† l’autre bout de l’anse, un nudiste. Un homme malheureusement. Et une autre fois, une famille de Tha√Įlandais est venue se baigner et me lancer des ¬ę¬†Hello !¬†¬Ľ et s’enthousiasmer lorsque je sortais des mots tha√Į comme wa√Į nam qui signifie nager. Un petit coin tranquille qui restera ma plage pr√©f√©r√©e de Tha√Įlande et que j’ai d√©cid√© de baptiser tr√®s modestement Michael’s Creek. En plus l’eau est un peu plus froide qu’√†¬† Railay. On sent bien la fra√ģcheur de l’eau transparente nous envahir gentillement. Et je me suis laiss√© envahir longtemps, tr√®s longtemps et souvent.
Koh Lanta - Klong Dao
Fin de journ√©e sur Michael’s creek

Apr√®s c’est vrai qu’√†¬† c√īt√© de la plage, lire sous un palmier, manger son petit dej face au bleu turquoise de la mer et au ciel bleu azur laissant quelques nuages d’un blanc immacul√© le traverser, nager ou se laisser flotter berc√© par le timide remous des vagues, il n’y a pas beaucoup d’activit√© et mieux vaut √™tre v√©hicul√© pour profiter des rares commodit√©s de l’√ģle. Pas de discoth√®que, pas de ladies bar ici mais quelques troquets tr√®s sympas sur la plage o√Ļ l’on peut d√©guster cocktail et bi√®res locales face √†¬† la mer et au ciel √©toil√©. Pour quelques jours ce farniente expectatif m’a tout √†¬† fait convenu. Pour les touristes comme moi qui n’aiment pas leurs cong√©n√®res, c’est le lieu id√©al pour se reposer, se ressourcer, oublier tout ce qu’il y a √†¬† oublier et plus encore.
Koh Lanta - plage Thailande
Pour moi de toutes les Koh, toutes les √ģles de Tha√Įlande, Koh Lanta est ma pr√©f√©r√©e, les battant toutes sans contestation. M√™me Railay, Ton Sai et ses paysages magnifiques et son peu de farangs n’aura pas fait le poids. Koh Lanta vainqueur par KO ! Et pourtant impossible de trouver des Kinder l√†¬†-bas.
Alors, surtout n’y allez pas ! Vous ma la casseriez. Ce que j’aime avant tout, c’est qu’il n’y ait que moi l√†¬†-bas ūüėČ

Trouver un hotel à  Koh Lanta