Vin Longh a moi !

Share Button

Lasse du bruit et de l’oppression incessante de la circulation saigonnaise me voila en route pour Vin Longh, petite ville de province sur le delta du Mekong.
Dans le bus qui m’emmene la-bas que des gens adeptes des formules toutes faites de 2 a 3 jours avec retour a Ho Chi Minh Ville et moi, le rebelle qui veut tout faire par lui-meme, tout seul dans son coin. Associable, va ! Enfin, pas tant que ca car je vais finalement m’incruster la premiere journee avec eux pour une somme modique. A mon avis le guide se l’est mise dans la poche d’ou le prix plus que preferentiel. A Cai Be, nous embarquons sur un bateau pour aller visiter le fameux marche flottant de la ville. Il est 11h, un peu tard a priori pour voir la vie commercante du lieu. Les bateaux des vendeurs sont bien la mais aucun client a l’horizon, si bien qu’on a plus l’impression de traverser un espace de parquage de bateaux qu’un marche. Dommage… Interessant tout de meme mais dommage. Une visite avec explication et degustation d’une boutique de fabrication de bonbons au lait de coco, plus tard, nous voila a nouveau sur notre embarquation pour un grand tour sur le Mekong et un des bras du delta. Je decouvre un paysage rustique, des vrais gens loin de vivre dans le confort meme si on voit de temps en temps sur les toits de leurs maisons en bois une parabole. Les equipages que nous croisons nous saluent chaleureusement.
Cai Be Vietnam
mekong river - delta

Pause dejeuner dans le restaurant que nous avons rejoint apres quelques kilonetres a velo et petite viree en barque a bras sur un ru a qui il reste encore un peu d’eau mais vraiment pas beaucoup. Tres depaysant. Et puis, je reembarque sur notre navire ou ma valise m’a sagement attendu. Elle est super bien dressee. Brave bete. L’equipage me jette sur le quai a Vin Logh sans adieux dechirants. Le groupe se moque bien de me voir partir. Les ingrats !
Vin Longh, c’est une ville comme je les aime. Petite, calme, authentique. Apres Saigon, ca fait du bien. Je ne vous parlerai pas du temple de la litterature tres bien cote dans les guides mais dont chaque batiment, une fois l’enceinte franchi vous montre porte close. La pagode qui se trouve un peu avant est plus accueillante, les moines sont heureux de vous recevoir et l’une d’entre eux, ancienne prof d’Anglais me parlera assez longuement pour m’expliquer un peu la vie monastique. Elle m’apprend notamment que les enfants peuvent devenir moine et vivre au temple des 5 ans et que c’est leur decision pas celle de leurs parents. Ce jeune age pourrait choquer mais dans leur croyance un enfant qui veut vivre au temple c’est quelqu’un qui etait moinde dans sa vie passe et veut simplement continuer ce qu’il a commence.
Moine Vietnam