Dalat, ton univers impitoya-a-ble….

Share Button

Oui, mais en fait non, a Dalat, pas de petrole, pas de gueguerre JR – Bobby Ewing ni de Sue Ellen petee comme un coing, non juste une ville tranquille, agreable, prchee dans la montagne et donc plus fraiche que ses consoeurs de la plaine. Pour vous dire, les hotels n’y proposent meme pas d’avoir l’air con, c’est mieux pour l’ego, ici pas besoin. Dalat est une ville touristique, tres touristique meme mais ce sont surtout des Vietnamiens qui la visitent pour son cadre exceptionnel et probablement pour ses temperatures plus supportables.
Des les premieres images de la ville qui defilent derriere la vitre du bus, j’ai un bon pressentiment. Calme, fraiche, coquette meme si son lac artificiel est asseche comme souvent a cette epoque, et entouree de nature, Dalat est un endroit ou il fait bon vivre. Et autour aussi. Premiere etape au « cho », au marche quoi, j’ai dit qu’il faisait pas chaud ici, suivez un peu ! J’achete des bananes et des fraises tres bonnnes. Tu vois maman que je mange des fruits. Il faut dire qu’avec ce climat, Dalat est un peu le jardin maraicher du pays. Ici, on peut faire pousser des fruits et legumes qui ne supporteraient pas les chaleurs du reste du pays. Les chochottes ! D’ailleurs lorsqu’on vous propose du vin vietnamien pour accompagner vos plats, c’est d’ici qu’il vient.
Si la ville est agreable, il faut en sortir aussi et profiter des paysages aux alentours. Decouvrir les montagnes, les lacs, les cascades, en greve souvent pendant la saison seche et les jardins en escaliers ou en terasses selon le degre de la pente. De nombreux chauffeurs de moto, vous proposeront de vous emmener pour des tours personnalises et une moyenne de 15 dollars la journee. A vous d’en choisir un sympathique. Moi, je suis tres bien tombe, il faut dire j’ai prefere la sagesse de l’age a la fougue de la jeunesse. Monsieur Vong m’a emmene notamment au village de Lat qui vit de la culture des legumes, des oignons et du riz et d’un peu d’artisanat, une cascade, deux pagodes, une montagne et au centre historique de la Broderie.
Vietnam - Lat village

Plus facile a faire par vos propres moyens en louant un velo pour peu que les montees sur un engin sur lequel meme Amstrong sous EPO ne depasserait pas les 5 km/h ne vous fassent pas peur, prendre le telepherique qui mene a la pagode de Truc Lam. Joli temple mais c’est surtout la foret ammenagee autour et notamment les chemins qui menent au lac plus bas qui sont tres agreables. Une petite halte sur un banc en pierre pour lire, mediter, dormir, ronfler a vous de voir et hop on arrive au lac. Quelques Vietnamiens s’y baignent. Ils m’interpellent et discutent quelques temps avec moi, m’offre a boire et un peu de leur bananes grillees avant de retourner faire les fous dans l’eau sous l’oeil de mon objectif. Puis retour dans la cabine accrochee dans le ciel. La vue est appreciable. Quant a la Crazy House dont tout le monde parle en ville, avec ma chance legendaire, elle arbore de jolis echaffaudages. Mais bon, je ne crois pas manquer grand chose. Elle semble ressembler surtout a une pale imitation de maison troglodyte. La gare et sa vieille loco vapeur accompagnee de wagons de la meme epoque quant a elle me donne une envie de calendrier 2011 « Jolies pepes et vieilles loco » mais le terrain est deja occupe par un photographe local et son couple de modeles habilles en maries. Tant pis, je trouverai autre chose pour 2011.

Les photos de Dalat sont dans la galerie.