Les charmes d’Hoi An

Share Button

Avec le Vietnam, nous n’etions pas vraiment partis du bon pied. Je pensais meme a aller voir un conseiller conjugual et puis il y a eu Hoi An et tout a change ! La ville m’a reconcilie avec le pays. Ca fait 5 jours que je suis la et j’ai vraiment du mal en partir.
Le vieux quartier au bord de la riviere Thu bon – toute ressemblance avec un ministre de la Culture francais aimant l’helicoptere ayant existe serait fortuite – avec ses maisons traditionnelles aux facades jaunes et boiseries scultpees noires, ses quelques rues pietonnes, le coquet petit pont japonais, les pagodes souvent charmantes et les habitants a velo, les marchandes avec leurs paniers portes sur les epaules par un bras de bois, c’est vraiment un bout de Vietnam authentique. Un havre de simplicite ou le temps ne semble pas avoir fait son oeuvre destructrice pretextant qu’il faut vivre avec son temps.
Hoi An - Vietnam
Et le soir, les lampions de soie colores eclairent avec charme les ponts et les rues alentours en refletant leurs lueurs dans l’eau gentiment troublee par une brise legere. Les echoppes revetent egalement leurs habits de lumieres si bien qu’il est tres agreable et tres tentant de faire son shopping a la nuit tombee.
Hoi An Vietnam by night
Hoi An pont japonais la nuit

Ajoutez un marche typique, une population accueillante, des restaurants tous excellents servant notamment des specialites hoianaises comme le Cao lau ou les white rose et surtout le poisson grilles dans des feuilles de bananiers sauce citron et gingembre, des artisans, sculpteurs, peintres, un photographe tres talentueux dont certeines images me rappellent Salgado et dont je vous donnerai le site wrb des qu’il sera ouvert, une plage a seulement 5 km avec une eau a la temperature parfaite pour vous rafraichir sans vous enrhumer mais un peu capricieuse et vous obtenez un endroit dont vous ne voulez plus partir. Pour l’instant, je n’ai pas trouve mieux !
C’est sur le soir, les filles vous accostent dans la rue et vous invitent a les suivre dans un raccolage peu insistant. Mais ne soyez pas choques, ce n’est pas de la prostitution, c’est de la restauration. Et en plus a chaque fois, c’est delicieux. Sinon lorsque vous vous promenez a Hoi An, il est important de ne pas etre trop suceptible car on vous propose souvent de vous tailler un costume. Je n’ai jamais vu autant de magasins de tailleurs et cordonniers au metre carre. Robes, costules, chemises, pentalons, sandales, escarpins…. ils vous font tous ce que vous voulez en moins de 24 heures et sur mesure. Personnellement, je me suis fait faire 3 chemises dont je suis tres content. Il y a meme une echoppe qui indique fierement que, comme la verite dans X-Files, toute la famille est tailleur.
Quelques iles aux alentours, un village de potiers un peu avant l’entree de la ville, une campagne un peu plus loin qui vous montre le vert soyeux de ses rizieres, c’est vraiment tous les charmes du Vietnam concentres en quelques kilometres. Alors, je vous le dis: ‘Viendez, viendez tous ! ». Enfin, quand, je n’y suis pas bien sur….
Les photos de Hoi An sont dans la galerie.