Quelques formules et mots utiles

Share Button

Pour impressionner un thaï, il faut savoir compter en thaïlandais. Je m’en rends compte tous les jours dans mon voyage. Et c’est à  mon avis un des choses les plus facile à  apprendre ( voir billet « Compter en thaï » ). Ensuite, outre, les banalités, bonjour, comment ça va ect ( voir billet « Ma 1ère conversation » ), il y a d’autres petites choses qui peuvent vous permettre de pas mal vous en sortir.

Déjà  quelques verbes:
paï ( prononcer le p comme un mélange entre le b et le p ) qui veut dire aller
you qui veut dire rester ou être pour un lieu
non lap ( prononcer le o ouvert comme dans « bloc » ) qui signifie dormir
khin ou khin khao qui signifie manger
ap nam qui veut dire se doucher
yak qui signifie vouloir dans le sens je voudrais et pas je veux
chop qui signifie aimer pour une chose ( pour une personne c’est rak )
A noter qu’en Thaïlandais, les verbes ne se conjuguent pas. A l’infinitif ou avec un sujet et quelque soit le temps, c’est toujours pareil !

Les pronoms:
pom le je ou moi pour un garçon
chan ou di chan, le je ou moi pour une fille
khun pour tu ou toi
khao pour dire il ou elle et lui ou elle
rao pour nous ( prononcer le r comme un mélange entre r et l )
A noter que ces pronoms servent aussi de possessifs à  la suite d’un mot.
Ainsi pour dire ma mère, vous direz mè pom ( mère je ), pour dire ta mère, vous direz mè khun ( mère tu ) etc…

Et donc:
Je vais à  Chiang Maï, se dira pom paï Chiang Maï
Je voudrais aller à  Chiang Maï, se dira pom yak paï Chiang Maï
Je suis à  Chiang Maï, se dit pom you Chiang Maï
Je veux manger des pad thaï, se dit pom yak khin pad thaï
Je t’aime se dit pom rak khun

Vous voilà  donc capables de dire où vous allez, où vous êtes, ce que vous voulez manger, que vous voulez dormir ou vous doucher et de déclarer votre flamme à  quelqu’un. On progresse… 😉

Vidéos apprendre à  parler thaïlandais