Jours de marchés: Damnoen Saduak, Amphawa, Samut Songkram

Share Button

En Tha√Įlande, y a des march√©s partout et de toute sorte, des march√©s de jour, de nuit, le week-end, des flottants, des r√©tractables ( je vous expliquerai apr√®s ), des exceptionnels, des temporaires… Je vais donc √†¬† Samut Songkram √†¬† 65 km de Bangkok, les march√©s flottants les plus r√©put√©es sont pas loin de cette ville qui a aussi un march√© tr√®s particulier.
Arriv√©, je me rends vite compte qu’ici les touriste passe mais ne s’arr√™te pas. L’officier du petit kiosque d’informations touristiques qui est surtout le bureau de la Traffic Police a bien du mal √†¬† me renseigner et me remets 3 prospectus en tha√Į et quand je demande une carte, il me montre celle affich√©e sur le flanc droit de sa petite gu√©rite qu’il me propose de photographier. Quant √†¬† trouver un h√ītel qui soit pr√®s de la gare, il est bien incapable de m’en indiquer un. Pas grave, les sp√©cialistes pour √ßa ce sont les moto-taxis. Enfin, celui que j’aborde, est emb√™t√©, il veut m’emmener √†¬† plusieurs kilom√®tres, ici, √ßa ne me plaira pas, dit-il. Mais j’insiste. En fait, il n’y a apparemment que deux adresses possibles. La premi√®re est compl√®te, la deuxi√®me a de la place mais c’est vrai qu’on est dans un √©tablissement d’un standing plut√īt tr√®s tr√®s bas un -2 ou -3 √©toiles avec le prix qui va avec, 150 bahts ( moins de quatre euros ). Je vous passe les d√©tails disons que tout dans la chambre est us√©, abim√©, pas vieux, agonisant. Bref, je me ballade dans la ville, y a pas un seul farang, et rapidement je trouve la partie de son march√© tentaculaire qui m’int√©resse la portion qui, juste avant la gare, s’est install√©e sur la voie ferr√©e. En Tha√Įlande, on ne gaspille pas la place. ¬ę¬†Et quand le train arrive, comment √ßa se passe ?¬†¬Ľ me direz-vous. Et bien le plus simplement du monde, il annonce sa venue √†¬† grands coups de klaxon et les stores se replient, les stands se remballent en quelques secondes, le train passe et tout de suite derri√®re, tout se remet en place comme si aucun train n’√©tait venu perturber le march√©. Et des passages de wagons, il y en 8 par jour. Etonnant…

Marché voie ferré Samut Songkram - Mae Klong

Le lendemain, je me r√©veille aux aurores, avant les aurores m√™me pour √™tre exact, sans difficult√© tant parmi toutes ses qualit√©s ma chambre d’h√ītel a aussi celle de donner sur une avenue tr√®s passante avec un bruyant ballet de moteurs. Je marche 10 m√®tres, et m’engouffre dans un minivan direction le march√© flottant de Damnoen Saduak. Il n’y a qu’un seul autre passager. 25 km plus loin, d√©lest√© de 20 baths, d√©pos√© sur le pont qui surplombe le march√© par un moto-taxi, je suis arriv√© avant tous les touristes, avant le soleil qui est encore en train de se frotter les yeux mais aussi avant beaucoup des marchands. Un bonze sur sa barque √©troite fait le tour du canal et les marchands et semble b√©nir les marchandises des vendeurs qui le demandent. Vers 7H30, √ßa bouge un peu plus et j’ai assez de lumi√®re pour imaginer faire des photos int√©ressantes. Je prends mon petit d√©j, du riz saut√©, au petit stand restaurant au bout du canal principal et hop, je mitraille. Petit √†¬† petit √ßa s’anime. D’abord des bateaux de touristes thais et puis plus 9h approche, plus les passagers me ressemblent, y en a m√™me qui baragouinent la m√™me langue que moi. Les marchands proposent surtout de la nourriture, beaucoup de fruits en tout genre, jus, mais aussi beignets de bananes cuisin√©s directement sur leurs barques de bois, voir quelques bibelots souvenirs et viennent √†¬† l’abordage de leurs embarcations. Damnoen Saduak a beaucoup de d√©tracteurs, ¬ę¬†attrape-touristes¬†¬Ľ, ¬ę¬†march√© artificiel¬†¬Ľ, ¬ę¬†on y voit plus de touristes que de marchands¬†¬Ľ, j’en ai lu des avis qui conseillaient de ne pas venir, seulement voil√†¬†, j’en fait qu’√†¬† ma t√™te et j’aime me faire ma propre id√©e. Effectivement aucun, tha√Į ne vient faire ses courses ici et ce march√© n’existe pour que pour l’attraction touristique qu’il repr√©sente mais est-ce si grave ? Vu le nombre de photos que j’ai faites, je dirais, que je suis plut√īt content d’√™tre venu et la foire aux touristes annonc√©e, n’√©tait pas l√†¬†. J’imagine que le cauchemar d√©crit ne prend forme qu’apr√®s 10 heures, heure √†¬† laquelle je suis retourn√© √†¬† Samut Songkram, filmer le passage du train dans le march√© parmi des touristes en transit juste pour contempler le ph√©nom√®ne.

Damnoen Saduak -  marché flottant

Damnoen Saduak -Floating market

Floating Market Damnoen Saduak -

Marché flottant de Damnoen Saduak

Il me reste plus qu’√†¬† aller √†¬† Amphawa. Un songthaew, 6 km, 8 bahts et m’y voil√†¬†. Ce march√©-l√†¬† commence √†¬† midi et finit tard dans la nuit. Il a bien meilleure presse dans la communaut√© des voyageurs, pourtant, j’arrive dans un d√©cor certes comme j’aime, un bras d’eau, des habitations styl√©es en bois autour sur un peu moins d’un kilom√®tre, mais endormi. Il est 15h et √†¬† part les 6 bateaux-cuisines qui servent toutes sortes de plats saut√©s ou grill√©s aux convives install√©es sur des petits tabourets sur le quai, il n’y a pas de marchands et si ce n’est dans les premi√®res dizaines de m√®tres, la plupart des boutiques sur le bord du canal du march√© sont ferm√©s. Le plus actif c’est le march√© terrestre dans la rue perpendiculaire qui a le grand m√©rite de vendre des galettes de riz souffl√©es au caramel. En fait, Amphawa, c’est surtout un march√© de nuit. Il est tr√®s fr√©quent√© par les Tha√Įlandais qui arrivent en masse en fin d’apr√®s-midi.

Amphawa marché flottant

Amphawa floating market

marché flottant Ampawa Floating market

marché flottant Amphawa Floating market

Ca commence alors √†¬† s’animer, les boutiques, restaurants et bars dans les maisons de bois s’ouvrent et une horde de bateaux attendant leurs passagers pour la fameuse visite des lucioles enfin fire flies ou fai flies si vous m√©langez le Tha√Į et l’Anglais comme ils font, d√©barquent. Visite que j’ai faite et que je conseille vivement. Par√©s de jolis gilets de sauvetages orange fluos, on traverse la zone du march√© enfin r√©veill√© avec ses boutiques en bois illumin√©es, puis on arrive dans une zone inhabit√©e ou plus rarement habit√©e et la chasse aux lucioles commence. D√©j√†¬†, ne regardez pas par terre, c’est en haut que √ßa se passe, dans les branches des arbres que clignotent souvent √†¬† l’unisson les petits points lumineux. J’aurais eu mes guirlandes de No√†¬ęl finalement ! Les mouches lumineuses sont dans les feuillus surtout et plus particuli√®rement ceux √†¬† cot√© des pilonnes √©lectriques. Non, je plaisante, ce n’est pas une arnaque, j’en ai vues voler et j’ai m√™me une brochure qui avec photos √†¬† l’appui explique le ph√©nom√®ne… en tha√Į. Le tour dure une heure et co√†¬Ľte 60 THB. Ensuite, c’est tr√®s agr√©able de se balader sur le quai le long du canal. Je me pose dans un petit bar et sirote un verre. Vraiment, je suis sous le charme. Apr√®s √ßa, ma chambre miteuse, je m’en moque pas mal. Demain, retour √†¬† Bangkok et march√© pour changer. Chatuchak Week-end Market, ce sera pas du tout la m√™me ambiance !