Petite subtilité de la langue thaïlandaise

Share Button

Depuis quelques jours que je commence à  m’intéresser à  la langue siamoise, je viens de découvrir une subtilité qui remet en cause une partie de mes faibles connaissances actuelles du thaï. Et oui, que l’on soit un homme ou une femme, on ne dit pas les choses de la même façon. Vous me direz c’est le cas dans toutes les langues mais en thaïlandais ça semble plus présent qu’en Français.
La première grande chose à  savoir c’est que pour finir ses phrases selon que l’on soit un homme ou une femme ce n’est pas la même formule. Il faut ponctuer chaque phrase de « kha » si on est une femme et « krap » si on est un homme. J’aurais tendance à  dire que c’est un peu l’équivalent du « con » marseillais qui sert de point aux phrases chantantes du sud mais là  il s’agit plus d’une formule de politesse. De même le « je » n’est pas le même pour un homme ou une femme. C’est « pom » pour le clan des testostérones et « di chan » pour les filles. Les cours que j’ai trouvés étaient apparemment très galant car mettaient surtout en avant les formulations féminines des phrases. J’ai failli passé pour un mec très éfféminé là -bas, je l’ai échappé belle 😉

Vidéos pour apprendre à  parler thaïlandais