Les visas et vaccinations

Share Button

Pour la Thaïlande, on peut obtenir gratuitement un visa à  l’atterrissage directement sur place. Il s’agit par contre d’un visa touristique pour une durée de 30 jours. Visa que l’on peut prolonger à  l’Office du Bureau de l’Immigration à  Bangkok mais pour des séjours de plus de 30 jours, je vous conseille de faire une demande de visa avant le départ pour plus de tranquillité ( notamment, il paraîtrait que certaines compagnies aériennes peuvent vous refuser l’embarquement si votre billet de retour est au-delà  de 30 jours; il y a des rumeurs à  ce sujet concernant Gulf Air ). A noter que si vous passez en Thaïlande par voie terrestre, vous n’obtiendrez un visa que de 15 jours ( contre 30 jours par voie aérienne ), il s’agit d’une disposition récente pour décourager les sorties et rentrées multiples sur le territoires qui date de juin 2009. De même, depuis cette date le visa de 60 jours est gratuit.
Pour le Vietnam, je vous conseille vraiment de le faire avant. Des pays que je vais traverser, c’est celui qui est le plus contraignant sur le sujet et pour lequel les délais sont les plus longs. Bien sà»r, vous pourrez également faire faire votre visa depuis un des pays voisins mais autant régler la question avant de partir. D’autant, qu’il y a certaines agences de voyages qui proposent des visas, notamment en Thaïlande, et gonfleraient sensiblement les prix.
Le visa du Cambodge est simple à  obtenir à  l’entrée dans le pays, préparez juste 2 photos d’identité et une somme très variable mais qui est de l’ordre de 25 dollars.
A noter qu’il existe un organisme qui peut vous faciliter les démarches d’obtention des visas quelque soit votre destination, il s’agit du site action-visas.com. Cela vous coà»te un peu plus cher mais vous permet de faire des demandes par correspondance si vous n’avez pas de consulat du pays que vous allez visité dans votre ville et de traiter plusieurs demandes pour des pays différents en une seule fois.

action visas

Sinon, en ce qui concerne les vaccinations, sont fortement conseillées celle contre la typhoïde et celle contre l’hépatite A et dans une moindre mesure celle contre l’encéphalite japonaise. Selon les zones que vous traverserez, les risques de paludisme ou de dengue existent. Il est donc important de se prémunir contre les moustiques et d’avoir éventuellement un traitement anti-palu. Quoiqu’il en soit consultez votre médecin minimum un mois avant le départ ( pour avoir le temps de faire les vaccins et les rappels ).