Sage massage ?

Share Button

Apr√®s ma longue journ√©e d’hier, je ne suis pas all√© me coucher tout de suite. Je suis finalement ressorti me disant que mes jambes peu habitu√©es a un tel effort avaient bien m√©rit√© un massage. Et puis la Tha√Įlande, c’est l’autre pays du massage. Ah non pardon, je confonds avec une pub. C’est LE pays du massage !
Je me fais d’abord alpaguer verbalement par une dame au sourire charmant qui me demande si un massage me dit. Tu parles d’une co√Įncidence, c’est dingue. Bon, en fait pas tant que √ßa, on me la propos√© d√©j√†¬† dix fois depuis 24h que je suis la. Je lui demande les tarifs, la conversation s’engage et elle me demande rapidement si je veux un massage ¬ę¬†sp√©cial¬†¬Ľ. Je lui r√©ponds poliment par la n√©gative. Elle me repose la question, je lui fais la m√™me r√©ponse et elle finit par me dire que si je ne veux pas de sp√©cial, ici ils ne font que √ßa. Toujours avec un sourire. Etonn√©, je m’en vais. Moi, qui pensais que la ¬ę¬†sp√©cialit√©¬†¬Ľ annonc√©e √©tait seulement une fin heureuse ( oui, je me suis document√©, √ßa se pr√©pare un voyage ! ) et que donc la retirer du programme n’√©tait pas difficile, j’ai commenc√© a m’interroger sur ce que c’est que ce sp√©cial-la.
Finalement quelques m√®tres plus loin, un autre salon. Je demande le prix, c’est un peu moins cher et celui-la ne semble pas avoir de ¬ę¬†sp√©cialit√©¬†¬Ľ. J’entre donc et comme j’ai demande un oil massage qui n√©cessite de ne garder que le strict minimum de sa tenue vestimentaire, elle m’emm√®ne dans une pi√®ce avec deux matelas de massage s√©par√©s par un rideau. Elle me donne une serviette et me fait comprendre que c’est le seul v√™tement que je devrais avoir a son retour puis ferme la porte. Je m’ex√©cute. Elle revient, me demande de m’allonger sur le ventre et l√†, j’ai eu une petite sueur froide car elle a enl√®v√© son tablier. J’ai eu peur qu’elle se d√©v√™tisse enti√®rement et m’aide a comprendre ce que ¬ę¬†sp√©cial¬†¬Ľ veut dire ? Mais non, on respire, elle reste v√™tue. Retour au mode d√©tente, zen, cool. Le massage commence, sur le ventre. A un moment quand elle veut attaquer mes pauvres jambes, elle rel√®ve tellement la serviette sur ma taille que je me demande a quoi elle sert. Je ne m’offusque pas, c’est une professionnelle, elle sait ce qu’elle fait. Elle me masse donc √©galement le post√©rieur mais l√†, je dirais, c’est parce qu’elle a du s’apercevoir que j’avais beaucoup march√© et que mes fesses √©taient un peu stress√©es. Un diagnostic logique et rapide. Professionnel. Puis nous passons au c√īt√© pile. Tout en d√©tendant mes muscles, elle me demande dans un anglais un peu compliqu√© √† d√©chiffrer, si je mange. Elle me trouve maigre, dit-elle et ajoute qu’avec 2-3 kilos de plus, je serai ¬ę¬†handsome¬†¬Ľ. Alors, √ßa va me poursuivre m√™me ici cette r√©flexion ! Elle continue en me demandant mon √Ęge. ¬ę¬†Thirty¬†¬Ľ, r√©ponds-je. Elle ne semble pas vraiment saisir. ¬ę¬†Sam sip¬†¬Ľ dis-je fi√®rement. Mes premiers mots tha√Į, comme c’est √©mouvant. Du coup, encourag√©e, elle me demande si j’ai trente pile ou trente-un, deux ou trois. Enfin, √ßa je le comprendrai d√©s qu’elle recommence √† me parler en anglais parce qu’en tha√Į, j’avais juste cru entendre le chiffre 31.
Ces mondanit√©s finies, elle s’attaque au bas du corps. √Čvidemment, elle s’applique au d√©but √† bien la couvrir ¬ę¬†la chose¬†¬Ľ et remettre la serviette en place lorsqu’elle en d√©voile trop. Mais bon, plus le temps passe, moins elle s’embarrasse de ce d√©tail. Je ne m’en offusque pas. Pas que j’ai une tendance exhibitionniste ou une fiert√© d√©mesur√©e concernant cette partie de mon anatomie. Mais comme dirait Difool, ce n’est pas sale et puis, elle a du en voir d’autres, c’est une professionnelle de la profession tout √ßa, tout √ßa. Retour mode zen, cool, tout ca. Elle me proposera bien de masser la ¬ę¬†chose¬†¬Ľ mais je refuse. Non, c’est vrai apr√®s r√©flexion, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de muscles √†¬† d√©contracter par l√†. Et je sais par exp√©rience qu’une stimulation de cette zone a tendance √†¬† plut√īt entra√ģner une contraction. Le massage est fini. Je rentre me coucher d√©tendu mais je ne sais pas si je¬† repousserai la porte d’un salon de massage si facilement. Ou alors pas dans ce quartier qui renseignement pris est connu pour √™tre un des plus d√©vergond√©s apr√®s Patpong. Ou bien pour un massage des pieds ou de la t√™te. Ma chose sera √† couvert…